LA FORMATION A LA MESURE DE L'ENTREPRISE

* = Ces champs sont obligatoires

Actualités

Ficelle n° 152 - Offrez-vous un rapport d’étonnement !

Ficelle n° 152 - Offrez-vous un rapport d’étonnement !

« Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait ! » 

MARK TWAIN

Rappelez-vous vos premiers jours dans votre fonction… Le nouveau vocabulaire du métier, si bien utilisé par vos nouveaux collègues… Les initiés… Il fallait bien vite vous l’approprier pour ne pas passer pour un bleu trop longtemps !

Pourtant, à formater les nouvelles recrues si vite à toutes ces nouvelles expressions et à vos modes de fonctionnement, vous pourriez bien vous priver d’un apport considérable !

Nous connaissons tous certains dysfonctionnements internes. Et au fil du temps, comme avec un méchant mal de dos, nous apprenons à faire avec, à détourner notre attention, à considérer cela comme « normal ».

Si vous accueillez prochainement des nouveaux venus au sein de votre structure, sachez qu’ils représentent un potentiel incroyable : ils ont un regard neuf !

Concrètement…

Offrez-vous un rapport d’étonnement !

Qu’est-ce que c’est que ça ? Le rapport d’étonnement est un rapport, réalisé par un nouveau salarié qui conclut une période d’observation de trois à quatre semaines.

Le plus souvent formalisé sous forme d’un écrit de quelques pages ou lors d’entretiens avec le management, le rapport s’articule autour de points définis préalablement. Va-t-on s’intéresser à l’accueil au sein de l’entreprise ? Commenter les enjeux stratégiques ? Analyser les relations entre les services ? Mettre en lien les valeurs ou le style de management présenté lors du recrutement et le vécu du nouvel engagé ?

L’objectif est bien d’émettre une critique constructive et de montrer qu’à chaque problème soulevé est proposé, avec diplomatie, des pistes d’amélioration, voire de solution. C’est toujours un apport précieux que ce regard neuf, qui observe et décompose avant d’être trop habitué à votre environnement. Bien entendu, toutes les vérités ne sont pas faciles à dire… Et encore moins à entendre ! C’est pourquoi, il est important, durant ces premières semaines, de procéder à un partage régulier avec le manager. En créant très tôt des moments de dialogue entre les deux parties, le rapport d’étonnement renforce l’intégration du nouveau salarié, permet de s’assurer de sa bonne compréhension des enjeux et des contraintes mais aussi de développer une relation de confiance.

Enfin, c’est aussi un outil efficace pour identifier des points d’amélioration, et – pourquoi pas – en confier la réalisation à votre nouveau collaborateur !