LA FORMATION A LA MESURE DE L'ENTREPRISE

* = Ces champs sont obligatoires

Actualités

Ficelle n° 141: KISS… Keep It Simple Stupid

Ficelle n° 141: KISS… Keep It Simple Stupid

« La simplicité est l’ultime sophistication »

Léonard De Vinci

« Keep It Simple Stupid » peut être traduit par « Ne complique pas les choses ». Le principe KISS postule que toute complexité inutile doit être rejetée au bénéficie de la simplicité, quel que soit le domaine d’activité.

Cette phrase, attribuée à Johnson Kelly, notamment concepteur d’un avion furtif, s’inscrit dans un contexte particulier : la guerre ! Et en temps de guerre, tout ce qu’il concevait devait pouvoir être réparé par un homme seul sur le terrain, avec le contenu d’une simple boîte à outil. En effet, un produit compliqué et difficile à comprendre deviendrait vite obsolète… voire dangereux pour son utilisateur !

KISS, c’est donc l’idée que si nous ne pouvons comprendre un produit, nous ne l’utiliserons pas ou nous l’utiliserons mal. Sa conception doit permettre au plus grand nombre de se l’approprier si on veut lui offrir un avenir prometteur !

Concrètement…

N’importe qui peut créer quelque chose de compliqué !

Se concentrer sur la simplicité n’est pas chose simple car pour y parvenir, il faut s’assurer de se mettre ses idées au clair…

Et bien entendu, appliquer la simplicité dans le management ne relève pas d’une recette toute faite, ce qui serait simpliste…

Quelques éléments peuvent cependant vous guider :

  1. Réduisez le nombre d’éléments : par exemple, réduisez le nombre de participants à vos réunions, diminuez le nombre d’intervenants sur un projet…
  2. Organisez mieux les éléments : veillez à limiter les changements d’interlocuteurs, les passages de relais…
  3. Encouragez les routines : si innover sur les bons sujets est indispensable, il est tout aussi nécessaire de valoriser les bonnes routines collectives, les automatismes qui huilent les processus…
  4. Montrez le sens : si chacun comprend où l’on va et pourquoi, il y aura moins d’erreur, moins de recadrage, d’instructions à répéter… Pour ce faire, ne montrez que ce qui fait sens, ce dont vos collaborateurs ont besoin. Inutile d’encombrer le paysage avec ce qui ne sera pas utilisé.


Prêt à simplifier ?