LA FORMATION A LA MESURE DE L'ENTREPRISE

* = Ces champs sont obligatoires

Actualités

Ficelle n° 138 – Sois fort !

Ficelle n° 138 – Sois fort !


« Un homme est bien fort quand il s'avoue sa faiblesse. »

Honoré de Balzac

Vous gardez la tête froide dans les moments difficiles, vous savez prendre des décisions et n’avez pas peur des conflits. On dit de vous que vous êtes un fonceur, un décideur. D’un autre côté, on peut aussi vous voir froid, dur, peu à l’écoute. Peu à l’écoute des autres, vous êtes aussi peu à l’écoute de vous-même… Seriez-vous piloté par le driver Soi fort ?
Comment garder cette force de caractère tout en s’ouvrant à vous-même et aux autres ?
Voici quelques pistes :

  • Prenez quelques minutes par jour pour vous demander comment va votre corps. Posez-vous, fermez les yeux, prenez quelques respirations lentes et profondes et passez en revue mentalement toutes les parties de votre corps pour en sentir les zones de tension et de relâchement. Demandez-vous si vous êtes fatigué, tendu, si vous avez faim ou soif.
  • Dans un deuxième temps, demandez-vous ce que vous ressentez. De quoi avez-vous besoin là maintenant ? Formulez dans votre tête ce besoin, vous avez peut-être besoin de repos, de calme, d’action, d’aide…
  • Quand vous êtes bien familiarisé avec vos sensations corporelles, vos émotions et vos besoins, formulez une demande à une personne de votre entourage. Une demande d’aide, d’avis, d’écoute… Demandez à une personne qui a des chances de vous répondre positivement dans un premier temps, sinon vous risquez de renforcer la croyance que ça ne sert à rien de s’appuyer sur les autres.
  • Essayez aussi à ce moment là de parler de ce que vous ressentez, de ce qui ce passe pour vous. Exprimez vos idées et vos ressentis plutôt que de les agir.
  • Quand vous êtes en relation avec quelqu’un, n’oubliez pas qu’on a deux oreilles et une bouche. Donc écoutez deux fois plus que vous ne parlez ! Soyez attentif à poser des questions à votre interlocuteur, à lui demander son avis, ses idées, ses points de vue. Vous verrez ensuite ce que vous en ferez.

Vous allez vite découvrir que l’ouverture aux autres et à soi ne déforcent pas votre caractère, que du contraire ! Si vous avez d’autres pistes, n’hésitez pas à nous les partager !